Poids: 6,45 g

Poids fin: 5,81 g

Titre: 900 / 1000

Diamètre: 21 mm

Frappe: de 1883 à 1949

L’histoire de la Croix Suisse

Cette pièce est en circulation depuis 1850 en Suisse et 1924 au Liechtenstein. Grâce à la stabilité monétaire de la Suisse, ces pièces n’ont pas subi de changement au niveau des motifs qui les ornent depuis leur introduction. Le seul changement constaté, est celui relatif aux alliages qui les composent. En effet, ces matériaux ont varié à cause des pénuries causées par les deux guerres mondiales et l’augmentation du prix du métal précieux qui les compose.

Outre leur valeur historique, la Croix Suisse est dotée d’une particularité intéressante ; elle est neutre par rapport aux quatre langues parlées en Suisse. Les textes qui figurent sur cette pièce sont en latin. De plus, l’abréviation Fr. signifie franc en français et en romanche, franco en italien et franken en allemand.

Démonétisées depuis le 27 septembre 1936, ces pièces ont été refrappées en 1935, 1947 et en 1949.

20 Francs Suisse “Vreneli” ou “tête d’Helvetia”

Une partie des pièces de monnaie en or de la Confédération suisse porte le nom de Vreneli, en référence à Verena qui est un diminutif de prénom féminin populaire en Suisse.  

Sur l’avers de la pièce se trouve Helvetia, qui représente une figure allégorique personnifiant la Confédération suisse

L’année la plus rare et recherchée pour cette croix suisse serait 1926. Année qui pourra donner à cette pièce d’or une vraie valeur numismatique.

Un graveur de Neuchâtel à l’orgine du motif d’Helvetia sur la Croix Suisse

C’est en 1895 que le Conseil Fédéral suisse décide de frapper une seconde pièce en or de 20 Francs Suisse. Il organise à cet effet un concours pour choisir le motif de la nouvelle monnaie. La condition imposée par ce jeu concours était d’utiliser une figure historique ou allégorique nationale suisse. Ce que Fritz Ulysse Landry, un graveur de Nauchâtel interpréta parfaitement en proposant ce magnifique buste d’Helvetia encore représentée aujourd’hui avec un collier d’edelweiss autour du cou et les cheveux tressés au vent sur un fond de montagnes suisses.

Les pièces de 20 Francs Suisse se déclinent donc en deux variantes : les Helvetia et le Vreneli. Cette dernière est la plus répandue et porte à l’avers un fond de montagne par-dessus lequel figure un profil de femme au dessus duquel on peut lire Helvetia. Cette pièce est aussi appelée « Tête d’Helvetia » qui ne doit pas être confondue avec les pièces « Type Helvetia » qui désignent une monnaie frappée avant la Confédération. Notons que le nom Helvetia qui figure à l’avers ne désigne pas la figure féminine mais fait plutôt référence au pays. Ce terme est utilisé sur les timbres et les pièces de monnaie afin de ne pas devoir traduire le nom du pays dans les quatre langues parlées dans la Confédération.

Le revers de la pièce de type Vreneli est composé de l’armoirie suisse, c’est-à-dire d’une croix et de la valeur nominale de l’année de frappe. A côté de cette date existe un petit B en référence à Berne. Jusqu’en 1935, le bord de ces pièces était orné d’un ruban de 22 étoiles représentant les 22 cantons suisses. Sur les pièces frappées en 1947 et 1949, la tranche porte l’inscription AD LEGEM ANNI MCMXXXI

La France et la Suisse faisant toutes les deux partie de l’Union Latine depuis 1865, la pièce de 20 Francs Or Suisse ainsi que la pièce de 20 Francs Or française ont les mêmes caractéristiques (même poids, même taille et même titre).

Le nombre d’exemplaires de 20 Francs Or Suisse Vreneli qui ont été frappés entre 1897 et 1936 puis entre les années 1947 et 1949 est de 58,9 millions. Les pièces qui ont été frappées en 1935 ont été refrappées plusieurs années après leur millésime. Elles se distinguent des originales par l’inscription « L1935 » gravée sur le revers. La lettre L signifie lingot et la lettre B désigne la marque de l’atelier de fabrication monétaire de Berne. Il existe 20 millions d’exemplaires de ces pièces.

Cette pièce d’or vient alimenter le catalogue de Goldreserve au côté de nombreuses autres pièces en or tel que le Napoléon, la Philarmonique, la Mapple Leaf... Le prix de vente de la croix suisse varie chaque jour en fonction du cours de l’Or.  Grâce à la bonne liquidité du marché, la Croix Suisse peut représenter une bonne opportunité d’investissement pour les personnes désireuses de posséder de l’or physique. En plus, le blason helvétique de cette pièce pourra apporter un cachet supplémentaire et amener un côté rassurant pour les investisseurs.

Acheter des croix suisses maintenant