Le 22 mars dernier, lorsque le renvoi du gouverneur de la banque centrale du pays a eu lieu, cela a provoqué une baisse spectaculaire de la livre turque d’environ 10% en un jour. Depuis la confusion règne, et lors d’un récent congrès, le président Erdogan a fait appel au patriotisme économique en demandant à la population turque de « vendre leurs devises et leur or pour investir dans l’économique nationale et la production ».