Le 22 mars dernier, lorsque le renvoi du gouverneur de la banque centrale du pays a eu lieu, cela a provoqué une baisse spectaculaire de la livre turque d’environ 10% en un jour. Depuis la confusion règne, et lors d’un récent congrès, le président Erdogan a fait appel au patriotisme économique en demandant à la population turque de « vendre leurs devises et leur or pour investir dans l’économique nationale et la production ».

Une injonction que les Turcs ne semblent pas prêts à suivre. Le site T24 a relayé une enquête indiquant que s’ils avaient de l’argent à placer, 40% des interrogés le placerait en or, 20% en dollars et seulement 11% le conserverait en livres turques. On peut donc considérer que l’or est le placement préféré des Turcs !

Il faut dire que l’instabilité économique et financière récente a fortement impacté le pays et l’or constitue un refuge en période de défiance envers la monnaie nationale. Le métal jaune s’est ainsi apprécié de 12% en livres turques sur les 10 derniers jours.