La remontée récente du cours de l’or s’explique principalement par la crainte d’un ralentissement économique couplé à de l’inflation, un scénario qui serait favorable au métal jaune. Mais il semble que la demande finale soit également au rendez-vous.

Premier indice : aux Etats-Unis, la demande d’or issue de la bijouterie est au plus haut depuis 12 ans, et dépasse même les niveaux de 2019, dernière année avant la crise sanitaire. L’analyste de Metals Focus * auteur de l’analyse parle de consommateurs américains en bonne santé financière, et le retour des mariages, dont beaucoup avaient été reportés.

Le deuxième indice concerne les exportations d’or de la Suisse vers la Chine, traditionnellement un indicateur de la consommation chinoise de métal jaune. Celles-ci se sont établies à plus de 75 tonnes en octobre, un plus haut depuis mars 2018 et affichent une tendance positive.

source : douanes suisse, base Impex

*Metals Focus est un cabinet de conseil indépendant et leader dans le domaine de la recherche sur les métaux précieux. Avec une équipe répartie dans neuf pays, nous nous engageons à fournir des statistiques, des analyses et des prévisions de classe mondiale au marché mondial des métaux précieux