Le dernier rapport du World Gold Council explique qu'au premier trimestre, la demande mondiale d’or est globalement en phase de normalisation (à noter qu'il y a moins de demande d’investissement, et plus de demande bijoutière et industrielle). On peut constater le phénomène global suivant : depuis le 4ème trimestre 2016, la demande pour des lingots et des pièces d’or par les particuliers est au plus haut. En Chine, la vente de lingots et pièces a atteint 86 tonnes au 1er trimestre, soit une augmentation 133% en un an, et de plus de 20% si on la compare aux niveaux de 2019. Concernant l'Inde, il s’agit du meilleur début d’année depuis 2015. Pour la Turquie, on constate que la demande a doublé en un an sur fonds d’incertitudes politiques et économiques. Aux Etats-Unis, les 26 tonnes achetées correspondent au double de la moyenne de ces 5 dernières années. La vente d’American Eagle par la US Mint a ainsi atteint au premier trimestre son plus haut niveau depuis 2010. L’explication semble toute simple : dans cette situation économique et sanitaire toujours incertaine, les particuliers ont profité de la baisse des cours de l’or pour faire des achats !!