Le 18 juin, la BCE a conduit la plus grosse opération de refinancement bancaire de son histoire : la banque centrale a en effet prêté 1308 milliards d’euros aux banques européennes, au travers du mécanisme TLTRO, un acronyme anglophone qui signifie « Opération ciblée de refinancement de plus long terme ».

Ce prêt sur 3 ans porte un intérêt de -1% la première année, et de -0.5% les années 2 et 3. La BCE paye donc les banques pour emprunter : un chèque de 26 milliards au secteur bancaire sur 3 ans ! Pas surprenant donc de voir que plus de 700 banques ont souscrit à ce prêt, profitant de l’aubaine pour clore rembourser des prêts moins avantageux et se refinancer à bon compte.

1300 milliards, c’est l’équivalent du montant total des billets en circulation dans la zone euro. La BCE vient donc d’imprimer un 1 euro pour chaque euro dans les poches des européens.

De quoi s’interroger sur la valeur de l’euro ! Et de l’or, qui lui ne peut pas être imprimé !